Ce n’est pas de la médecine? Vraiment ?

C’est son fils qui est venu me voir  pour sa mère. Lui, je le connais comme on se connait dans une petite ville. Mille occasions de se croiser. Je connais surtout le petit fils de la vieille dame. Le petit fils est un cher ami de mes enfants. Venu aux anniversaires et autres joyeusetés de jeunesse. Difficile de dire non à la prise en charge de cette dame qui entre dans l’EHPAD du quartier, en unité  Alzheimer. Son ancien médecin traitant ne veut plus se déplacer, puisqu’elle a changé de commune en entrant en institution. Je ne blâme pas ce médecin de campagne qui bosse beaucoup  et fait sans doute déjà beaucoup de visites. L’EHPAD est à  500 mètres du cabinet. J’accepte donc.Mais aucun lien vraiment professionnel n’a été tissé, ni avec la dame, ni avec la famille. Elle ne parle pas.Alors chaque fois que je viens, je me présente je lui parle de son petit fils, espérant créer un  peu de lien à travers le brouillard de son cerveau qui s’éteint.  Elle est extrêmement raide et ne peut pas s’allonger dans son lit, restant repliée . J’essaie de lui donner un médicament qui  soulage sa raideur. Dans les heures qui suivent elle développe une allergie sévère: oedème du visage. Risque vital évité de justesse, ça commence mal.C’est dur, c’est frustrant, c’est désolant.Première erreur de ma part. Non ce n’est pas une erreur, juste une proposition thérapeutique qui n’a pas fonctionné….

Tous les  2 jours une nouvelle aggravation apparaît. Evolution galopante donc.

L’infirmière m’appelle un jour pour me demander l’autorisation de poser une sonde à demeure. Je suis perplexe. C’est rare chez une femme et cela risque de la perturber un peu plus. Nous essayons de faire des sondages minutes. Juste pour vider la vessie et  ne pas la laisser avec sa sonde. Mais elle crie  à chaque sondage.Le médecin coordinateur est aux abonnés absents.

Je demande avis à l’urologue de l’hôpital . Nouvelle déception.

Dans cette petite ville tout le monde se connait. L’urologue connait donc la famille, pour les mêmes raisons que moi. Sport, musique, diverses activités, on se croise, on échange, on se rend service  à l’occasion.

Malgré cela l’urologue n’écoute pas .

« Ce n’est pas de la médecine. De toute façon elle va devenir incontinente . Il faudra lui mettre des couches »

 » Vous ne voulez pas au moins lui faire une échographie » demande le fils qui voit l’appareil entre sa mère et le chirurgien.

De mauvaise grâce le médecin s’exécute.

L’échographie ne retrouve qu’une  vessie à moitié pleine ce jour là .

« Pas de sonde » dit le chirurgien. »ça va lui donner des infections et  de toute façon l’examen d’urines qui a été fait n’a aucune valeur »

Retour  à l’EHPAD . Nouvel épisode de rétention urinaire. J’hésite à passer outre l’avis de l’urologue. Mais ce sont les infirmières qui ont raison, depuis le début. Parce qu’elles observent et qu’elles écoutent. Une bonne écoute pour un bon diagnostic, évidemment. Pose d’une sonde à demeure . 1, 400 litres Beaucoup trop pour une vessie. Mauvais diagnostic de l’urologue du fait de sa  pédanterie .

Avec les infirmières de soin, les aides soignantes, et l’infirmière de coordination nous évoquons notre douleur commune et notre impuissance devant cette maladie. Cela nous apaise de parler ensemble de notre souffrance de soignant.

Appel au fils.Il connait la dureté habituelle de l’urologue, mais il encaisse quand même. Je lui propose de nous rencontrer sur place.Il vient avec sa soeur. Nous validons l’arrêt de tout soin actif et de toute hospitalisation.

 » Je ne suis pas d’accord avec l’urologue. Je suis même très fâchée.Ta maman je ne la guérirai pas mais je la soignerai, jusqu’au bout. C’est de la médecine pour moi, à part entière »

To care and/or to cure. Guérir et/ou prendre soin. Deux visages de la médecine. Tous deux  ont leur grandeur et leur dignité.

Cela fait plus de  30 ans que l’on parle de soins palliatifs en France et certains considèrent toujours que  » ce n’est pas de la médecine  »

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s